ALERTE – Ebola : l’heure est à l’engagement selon UNICEF France

*Par Camille Simon et UNICEF France

Le virus Ebola se propage très rapidement en Afrique de l’Ouest, principalement au Libéria, en Sierra Léone et en Guinée. Malgré les efforts des autorités de la santé locales et des acteurs humanitaires présents dans la région, la situation se dégrade : près de 3500 personnes ont succombé à l’épidémie.

Aujourd’hui, la prévention auprès des communautés est plus qu’indispensable pour tenter d’enrayer l’épidémie. L’épidémie a de plus un impact considérable sur les enfants : 3.5 millions d’entre eux ne vont plus à l’école. Elles sont fermées pour éviter la contamination. L’engorgement des structures de santé et la mise en quarantaine des patients empêchent l’accès aux soins à des centaines de d’enfants, victimes indirectes de ce drame et menacées de mort, faute de soins et de vaccination.

Nous avons également recensé plus de 3 700 enfants qui, depuis le début de l’épidémie, ont perdu un ou leurs deux parents à cause du virus Ebola. La plupart de ces orphelins vivent dans la plus grande précarité et sont rejetés par les autres membres de leur famille, par crainte de l’infection.

Ces enfants ont besoin qu’on leur accorde de toute urgence une attention particulière et un appui durable ! Les équipes et les partenaires de l’Unicef sont mobilisés sur tous ces fronts. Mais les moyens manquent et le temps presse.

Le plan de réponse d’urgence pour répondre à cette catastrophe sans précédent, lancé le 16 septembre dernier, fait état d’un appel de 1 milliard de dollars, dont 200 millions pour les activités mises en place par l’UNICEF. A ce jour, à peine 20% des besoins ont été couverts.

Vous pouvez nous aider à stopper Ebola en diffusant gracieusement sur votre site-internet, l’une des bannières de l’UNICEF en en pièce-jointe avec l’url de redirection : http://www4.smartadserver.com/call/cliccommand/11502024/189912/[timestamp]/[ reference <http://www4.smartadserver.com/call/cliccommand/11502024/189912/%5btimestamp
%5d/%5breference> ]

Il est indispensable que chacun d’entre nous s’engage pour empêcher que cette catastrophe ne sacrifie encore davantage de vies. Face à de telles situations, l’engagement et la solidarité de tous sont indispensables.

*Camille Simon travaille pour le siège de l’UNICEF à Paris.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sites Partenaires

Archer 58 Research - Think-Thank en économie et sciences sociales
Le MENA Post
Observatoire de la Laïcité - Institution rattachée au Premier Ministre
Ordre Monastique Vaisnava
Conseil Représentatif des Sikhs de France
Financial Afrik - Toute la finance africaine
UNICEF France, Association Humanitaire pour la survie des enfants dans le monde
Coexister - Mouvement Interreligieux des Jeunes
Site l'Economiste - Tous les décryptages sur l'économie
The Ahmadiyya Muslim Community International
Archer 58 Research - Think-Thank en économie et sciences sociales
Le MENA Post

Abonnez-vous!

Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception. Vous recevrez un email d'activation !