BRÈVE – Les FEMEN revendiquent un « droit au blasphème »

Added by Asif Arif on 11 juillet 2014. · No Comments · Share this Post

Filed under ACTUALITES, Brèves

Abonnez-vous à notre lettre d’information

Documentaire à regarder...

Il était une fois les Royaumes d'Afrique - L'Ethiopie

La très controversée association de féministe, les FEMEN, demande à ce qu’un droit soit concrètement consacré, celui du blasphème. Après l’incident qui s’est tenu place de Clichy, qui a fait l’objet d’une plainte et qui est en cours d’instruction, à l’encontre d’une des activistes phares de l’association, les FEMEN frappent encore une fois très fort.

Le droit au blasphème

Bien que certaines femmes ne considèrent absolument pas que ce mouvement représente une tendance féministe, les FEMEN tentent bel et bien de s’imposer comme tel dans l’espace public. Nouveauté du mouvement : revendiquer des droits et, en particulier, celui de donner au blasphème une place privilégié dans la loi.

Selon Marguerite Stern :

Il faut réaffirmer le droit au blasphème. Une société en bonne santé a besoin de blasphème: nous avons le droit de critiquer des doctrines politiques, pourquoi pas des théories religieuses?»

Une position extrême, du déjà-vu

Ce mouvement est très intéressant en ce qu’il s’inscrit en opposition à ce que les Gouvernements islamiques demandaient au niveau international. Suite aux différentes affaires qui avaient particulièrement ému le monde musulman, les gouvernements islamiques avaient en effet demandé que le blasphème soit inscrit dans une résolution internationale afin de promouvoir la tolérance. Cette résolution avait, bien entendu, été rejetée. Le blasphème a subi tellement d’évolution inquiétante qu’une telle revendication ne pouvait pas passer au niveau international.

Ce qui vaut pour les uns, devrait finalement valoir pour les autres. Nous pensons en effet que si la loi sur le blasphème dans certains pays a permis la commission de certaines exactions par le biais d’une instrumentalisation du fait religieux, un droit au blasphème pourrait également aboutir à une société intolérante, qui fait totalement fi des sentiments religieux de chacun.

La seule clef semble résider dans un mot : laïcité.

Asif Arif

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sites Partenaires

UNICEF France, Association Humanitaire pour la survie des enfants dans le monde
The Ahmadiyya Muslim Community International
Site l'Economiste - Tous les décryptages sur l'économie
Coexister - Mouvement Interreligieux des Jeunes
Ordre Monastique Vaisnava
Observatoire de la Laïcité - Institution rattachée au Premier Ministre
Financial Afrik - Toute la finance africaine
Archer 58 Research - Think-Thank en économie et sciences sociales
Conseil Représentatif des Sikhs de France
Le MENA Post
UNICEF France, Association Humanitaire pour la survie des enfants dans le monde
The Ahmadiyya Muslim Community International

Abonnez-vous!

Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception. Vous recevrez un email d'activation !