Charte des valeurs au Québec : le Ministère des Affaires Etrangères botte en touche

 

130910_m464q_ostentatoire-signes-interdits_sn635

Source : Google Image

Information révélée par le quotidien québécois La Presse.ca, le Bureau de la Liberté de Religion, créé par le Premier Ministre canadien Stephen Harper, ne s’immiscera pas dans le débat relatif à la Charte des Valeurs. Alors que le Professeur Dumont écrivait quelques lignes en rapport avec cette charte dans les colonnes de Cultures & Croyances, il nous a semblé primordiale de porter à la connaissance de nos lecteurs ce nouveau rebondissement dans un débat qui traverse le Québec tout entier.

« Un débat qui déchaîne les passions »

L’Assemblée Nationale du Québec a, sur son bureau, depuis le 7 novembre dernier, un projet qui semble beaucoup faire parler de lui. L’idée est de faire voter un ensemble de valeurs faisant consensus au Québec. Reste que la controverse même que soulève l’adoption de l’acte montre que l’on est très loin d’un consensus général sur les valeurs contenues au sein de la Charte.

A travers ce projet déposé devant l’Assemblée, il s’agit, en priorité, d’affirmer la neutralité religieuse de l’Etat en encadrant le port des signes ostentatoires. Les différents partis politiques sont divisés et n’ont pas de position uniforme ; alors que la Coalition Avenir Québec se prononce en faveur d’une telle charte, le Parti Libéral du Canada se positionne contre. Mais ce projet devait nécessairement interpeller le Gouvernement Harper pour avis, ce dernier ayant mis en place un Bureau spécifique relative à la liberté de religion.

Le Bureau de la Liberté de Religion se reconnaît incompétent

Le Bureau de la Liberté de Religion botte en touche et affirme qu’il n’a pas le mandat de se positionner sur les questions soulevées par les débats sur la Charte des Valeurs.

Comme l’affirme si bien l’article de La Presse, malgré cette déclaration d’incompétence du Bureau de la Liberté de Religion, il n’en demeure pas moins que Ottawa s’opposera à toute application de la Charte des Valeurs dont l’objet aurait pour effet de violer les droits fondamentaux des minorités.

Priorité du Gouvernement, il semble inconcevable de limiter les libertés fondamentales des minorités religieuses au Canada. Cette priorité est d’autant plus importante qu’elle est à l’origine de la création du Bureau sur la Liberté de Religion dont l’objectif est de faire respecter cette liberté considérée comme primordiale et fondamentale par le Gouvernement Canadien.

Asif Arif

Source : La Presse.ca

One Response to Charte des valeurs au Québec : le Ministère des Affaires Etrangères botte en touche

  1. Pingback: Police au Canada : un uniforme de police incluant le Hijjab - | Cultures & Croyances

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sites Partenaires

Archer 58 Research - Think-Thank en économie et sciences sociales
Le MENA Post
Site l'Economiste - Tous les décryptages sur l'économie
Financial Afrik - Toute la finance africaine
Conseil Représentatif des Sikhs de France
The Ahmadiyya Muslim Community International
Coexister - Mouvement Interreligieux des Jeunes
Ordre Monastique Vaisnava
Observatoire de la Laïcité - Institution rattachée au Premier Ministre
UNICEF France, Association Humanitaire pour la survie des enfants dans le monde
Archer 58 Research - Think-Thank en économie et sciences sociales
Le MENA Post

Abonnez-vous!

Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception. Vous recevrez un email d'activation !