DEBAT – Jésus, un Noble Prophète de Dieu, au cœur des divergences interconfessionnelles

*Débat, qui sera publié en plusieurs parties, initié par Talha Rashid

Par les temps qui courent, il est devenu primordial de promouvoir l’entente, l’unité, la cohésion entre les français de différentes confessions, et de différentes cultures. C’est dans cette perspective que le site Cultures et Croyances a été fondé ; afin que tout le monde puisse y présenter son point de vue cultuel et culturel sur différents sujets, et de pouvoir initier un dialogue pacifique, harmonieux, et respectueux avec tous.

Je vais, en tant que musulman ahmadi, présenter un certains nombres de points de vue de la communauté musulmane Ahmadiyya, sous formes de plusieurs études concernant le prophète Jésus (que la paix soit avec lui). Le personnage du Christ n’est pas seulement important pour les Chrétiens, mais il l’est aussi pour les Musulmans ainsi que pour les Juifs.

Pour les Chrétiens, la fête de Pâques est l’une des fêtes religieuses les plus importantes, commémorant la résurrection de Jésus (qpsl), trois jours après la crucifixion. Ils le considèrent comme étant littéralement le fils de Dieu, qui reviendra à la fin des temps.

La majorité des musulmans croient que Jésus (qpsl) était un noble Prophète de Dieu, qui n’a ni été crucifié, ni n’a-t-il été tué, mais il a été élevé physiquement au Ciel, et une personne lui ressemblant fut crucifiée à sa place. Ils attendent que ce même Jésus (qpsl) de Nazareth, fils de Marie (qpsl) descende aussi physiquement du Ciel et marque ainsi la deuxième venue du Messie.

Les Juifs, au contraire, croient que Jésus Christ (qpsl) était un faux prophète. Il a été crucifié sur la croix, et selon Deutéronome, celui qui meurt sur la croix (bois) meurt d’une « mort maudite ». De ce fait, Jésus (qpsl) ne peut être le Messie attendu.

Ainsi, les Musulmans et Chrétiens, attendent impatiemment la Seconde Venue du Christ, alors que les Juifs attendent encore sa première venue.

Deux milles ans se sont écoulés, cependant les adhérents du Judaïsme, Christianisme et de l’Islam sont en désaccords même sur les aspects fondamentaux de la vie de Jésus (qpsl). Auteur de Christianity : A Journey From Facts to Fiction, Hadhrat Mirza Tahir Ahmad (qu’Allah soit satisfait de lui) (1928-2003), quatrième calife de la communauté Ahmadiyya, explique que :

« Si ces religions puissantes s’unissent sur une compréhension commune de la nature de la personne du Christ, sur sa première et promise venue, alors une telle compréhension permettra la résolution de nombreux problèmes que rencontre l’humanité aujourd’hui. »

Alors que les deux précédents millénaires ont été témoins d’une augmentation du nombre de points de vue divergents, et une rivalité de croyances autour de ce Noble Prophète, nous disposons aujourd’hui des avantages des sciences modernes, médicales, archéologiques, et de preuves historiques, qui peuvent nous permettre de résoudre ces problèmes.

A travers les études à venir, nous allons essayer de montrer que la recherche moderne supporte de manière solide que Jésus (qpsl) n’a pas trouvé la mort sur la croix, mais qu’il a au contraire survécu, et qu’il a ensuite entrepris un voyage vers l’Est à la recherche des Tribus Egarées d’Israël, afin de leur transmettre le Message, et ainsi accomplir la Mission pour laquelle Dieu l’envoya sur Terre. Un nombre grandissant d’historiens, archéologues, savants de renom, fournissent des preuves qui supportent cette théorie. On a pu voir la multiplication de documentaires corroborant cette thèse sur la chaîne BBC et d’autres chaînes internationales, ainsi que la publication de livres par des écrivains de renom sur ce sujet. Toutefois, le premier qui a fourni des preuves complètes concernant le fait que Jésus (qpsl) ait survécu à la crucifixion, et qu’il a ensuite voyagé vers l’Est, est Hadhrat Mirza Ghulam Ahmad de Qadian (qpsl), fondateur de la communauté Ahmadiyya, dans son essai révolutionnaire: Jesus in India, après quoi, les autres commencèrent sérieusement à considérer et à effectuer des recherches sur cette théorie.

Hadhrat Mirza Ghulam Ahmad de Qadian (qpsl) a fourni une pléthore de preuves qui remettent totalement en question la croyance chrétienne de la résurrection de Jésus (qpsl). Saint Paul déclara que la résurrection est le pilier fondamental de la croyance chrétienne. Toutefois, dans les études à venir, en s’inspirant de Jesus in India, et se basant sur des preuves coraniques, bibliques, historiques, archéologiques, et médicales, nous allons essayer de prouver que la résurrection n’a pas eu lieu comme le stipule la croyance chrétienne. Nous ne souhaitons offenser personne, nous souhaitons juste présenter des faits réels, et des preuves crédibles, et nous demandons à nos lecteurs d’y réfléchir de manière objective, afin que nous puissions ensuite initier un vrai débat de fond, interconfessionnel, sur la question de la résurrection de Jésus (qpsl) et dévoiler ainsi la vérité sur ce sujet.

*Après des études de médecine, Talha Rashid s’est orienté vers une licence de biologie. Il est actuellement en Master Biologie – Biotechnologies, spécialité Neurophysiologie intègrée et homéostasie métabolique, à l’Université Lille 1 et stagiaire dans un laboratoire de recherche qui travaille sur les maladies métaboliques dont le diabète et l’obésité, au Pôle Recherche de la Faculté de Médecine de Lille. Talha a toujours voulu jouer un rôle dans la défense de son pays et est engagé, à ce titre, en tant que réserviste dans la Marine Nationale, en tant que guetteur sémaphorique. 

Talha est également une des personnes à l’origine de la conception de Cultures & Croyances. Il contribuera régulièrement au sein des colonnes « Sciences » de Cultures & Croyances.

Pour citer l’étude :

Talha Rashid, « Jésus, un Noble Prophète de Dieu, au cœur des divergences interconfessionnelles », in : www.cultures-et-croyances, rubrique Opinions – Débats, février 2014.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sites Partenaires

Observatoire de la Laïcité - Institution rattachée au Premier Ministre
Site l'Economiste - Tous les décryptages sur l'économie
Financial Afrik - Toute la finance africaine
Coexister - Mouvement Interreligieux des Jeunes
UNICEF France, Association Humanitaire pour la survie des enfants dans le monde
Archer 58 Research - Think-Thank en économie et sciences sociales
Conseil Représentatif des Sikhs de France
The Ahmadiyya Muslim Community International
Le MENA Post
Ordre Monastique Vaisnava
Observatoire de la Laïcité - Institution rattachée au Premier Ministre
Site l'Economiste - Tous les décryptages sur l'économie

Abonnez-vous!

Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception. Vous recevrez un email d'activation !