Le Human Rights Committee publie son deuxième rapport trimestriel

Au lendemain de l’assassinat ciblé de trois membres d’une même famille musulmane ahmadi à Karachi, dans le Orangi Town, en l’espace d’un mois, le Human Rights Committee publie son rapport trimestriel. Dans son deuxième rapport trimestriel, le Human Rights Committee, une organisation militante pour la liberté de religion dans le monde, a dressé le constat dramatique de la persécution des musulmans ahmadis en Asie du sud et, plus spécifiquement, au Pakistan. Toutes les atteintes aux droits fondamentaux y sont revues ; le droit à la vie, la liberté d’expression, la liberté de culte, la liberté de religion.

Face aux constats dressés par le Comité, une question fondamentale nécessite d’être soulevée : peut-on parler de liberté de conscience et de religion pour cette minorité musulmane ?

Asif Arif.

Pour télécharger le rapport en format PDF (to download the report in english), cliquez ici.

Concernant l’événement de Karachi, merci de cliquez ici (lien en ourdou).

Concernant l’événement de Karachi, merci de cliquez ici (lien en anglais).

Concernant le communiqué de presse de la Asian Human Rights Commission sur l’événement de Karachi, cliquez ici (lien en anglais).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sites Partenaires

UNICEF France, Association Humanitaire pour la survie des enfants dans le monde
Financial Afrik - Toute la finance africaine
Coexister - Mouvement Interreligieux des Jeunes
Observatoire de la Laïcité - Institution rattachée au Premier Ministre
Site l'Economiste - Tous les décryptages sur l'économie
Ordre Monastique Vaisnava
The Ahmadiyya Muslim Community International
Archer 58 Research - Think-Thank en économie et sciences sociales
Conseil Représentatif des Sikhs de France
Le MENA Post
UNICEF France, Association Humanitaire pour la survie des enfants dans le monde
Financial Afrik - Toute la finance africaine

Abonnez-vous!

Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception. Vous recevrez un email d'activation !